norvege

Le modèle norvégien : un pays en symbiose avec la nature !

La Norvège, telle un long bateau, s’étire de l’Europe jusqu’à l’Arctique. Les côtes norvégiennes, de plus de 2 500km ou 83 000km. Sur toute sa longueur, la Norvège borde l’océan Atlantique ainsi que trois autres étendues d’eau : la mer du Nord au sud-ouest, Skagerrak au sud-est, la mer de Norvège à l’ouest et la mer de Barents au nord-est. Les frontières terrestres du pays mesurent 2 542 km de long, partagées en majorité avec la Suède, la Finlande et la Russie au nord. La grande ville et capital du pays, est Oslo. La Norvège possède pour langues officielles deux dialectes du norvégien, le bokmal et le nynorsk. La monnaie du pays est la couronne norvégienne (NOK).

Les pays scandinaves rivalisent de bonnes initiatives pour vivre en accord avec leur environnement. Le Danemark est en passe de devenir un pays neutre en carbone d’ici à 2050, la Suède recycle 96% de ses déchets tandis que la circulation en vélo ou en transports en commun n’a plus de secrets pour la Finlande. Qu’en est-il de la Norvège ?

Le pays estime que le bien-être de ses habitants passe par l’épanouissement de la nature : un mode de vie qui remporte l’adhésion et l’admiration de ses pairs européens. Trucs et astuces d’une terre inspirante qui flaire, avant tout le monde, les bonnes pratiques environnementales.

La Norvège est un acteur écologique incontournable et sans doute l’une des destinations les plus revigorantes : paradis de l’agriculture biologique, temple de la piste cyclable et paysages naturels préservés, le pays accumule les points positifs en matière d’environnement et distribue le label « Destination durable » aux villes qui remplissent les critères de préservation du territoire. Ainsi les infrastructures hôtelières et touristiques se bousculent pour obtenir ce label et coller aux principes nationaux du développement durable.

Enfin, la Norvège s’impose comme modèle de référence dans la gestion de son environnement.

comment closed